Ambrée

Nunc est bibendum

1549. En ce début de Réforme, Genève souffre de mille maux. Disettes, pandémies, banqueroutes et surpopulation minent le moral des Genevois. Aussi, Le Consistoire décide-t-il de lancer une politique de grands travaux afin de sortir du marasme. On réfléchit. Certains imaginent une foire annuelle du charroi et du carrosse. D’autres la création d’une fontaine géante visible à plus de 100 lieues à la ronde. Et même, quelques fous, la construction de tours gigantesques hors les murs de la Cité au lieu-dit de La Praille. Mais l’esprit de clocher des édiles de la ville a vite raison des visionnaires et rien ne se fait. C’est pourquoi Calvin, la mort dans l’âme, se résout à desserrer pour un temps l’étreinte morale qui accompagnait la Réforme. Les Genevois trouvent alors dans la fréquentation des tavernes une façon d’oublier un instant la misère qui les accable tant il est vrai qu’à gosier bien arrosé, paix sociale assurée! En mémoire de Calvin, mais aussi des rêves de grandeur de certains, nous, les Frères Papinot, avons brassé une bière ambrée contenant eau de source, orge, houblon, levure et surtout beaucoup d’espoir…

Composition

Eau de source, orge, houblon, levure.

Disponible en

RECETTES ou ACCOMPAGNEMENTS

Fromages